Comment atteindre ses objectifs ?

Hellooooo ☀️

J’essaye de tenir ma bonne résolution et de vous poster au moins un article de blog par semaine, à savoir tous les samedis (et j’y crois très fort). Il est 17h lorsque je rédige cet article alors que je suis accompagnée de mon petit chocolat chaud, de musique d’ambiance jazz et de la nouvelle bande dessinée Les Strates de Pénélope Bagieu que j’attends de lire avec impatience.

Aujourd’hui j’ai envie de me positionner comme une amie qui vous donne des conseils, ce n’est pas un rôle que j’endosse souvent mais j’aime l’idée de savoir qu’en lisant ça, vous repartirez hyper motivées à l’idée de concrétiser vos rêves, en tout cas c’est l’objectif !  Vous l’aurez compris, il s’agit de conseils liés à l’accomplissement de ses objectifs qu’ils soient grands ou petits. Commençons :

Étape n°1 : Déterminez vos objectifs

Cela peut paraître évident mais bien souvent on se fixe des objectifs dont on ne décortique pas leur véritable interêt. Par exemple : Vous aimeriez bien améliorer votre anglais. Bon, et pourquoi ? Juste pour regarder vos séries préférées en VO ou parce que vous voulez partir aux quatre coins du monde sans avoir à subir la barrière de la langue ? Vous voyez, il s’agit de connaître l’objectif derrière l’objectif qu’on écrit. De mon côté, j’ai envie d’économiser afin de pouvoir m’offrir une caméra Canon Powershot (oui, rien que ça). Ça c’est l’objectif que j’écris sur le papier. Ce qu’il n’y a pas d’écrit, ce sont les véritables raisons qui me pousseront à faire cet achat : j’ai envie de me mettre au montage de vidéo et mon appareil photo a des capacités assez limitées, je veux faire des vidéos car c’est une compétence que j’ai envie d’acquérir avec comme but ultime, faire gagner Bujoy en notoriété.  Il est vraiment essentiel de savoir quels sont nos réelles ambitions pour ne pas abandonner. Il y a d’ailleurs une citation bien connue que j’aime beaucoup et qui résume assez bien ce point “Quand tu veux abandonner, souviens toi de pourquoi tu as commencé”

 

Étape n°2 : Fragmentez vos objectifs

Reprenons le premier exemple qui était celui d’apprendre l’anglais. Il sera bien plus simple de faire ça de façon stratégique. D’abord, apprenez les règles de conjugaison par exemple. Apprenez ensuite la construction des phrases puis les formulations puis le langage familier etc. L’idée est de découper son objectif en plein de mini objectifs pour que celui-ci soit beaucoup plus concret et plus simple à atteindre. ET…Il y a un point non négligeable, vous ressentirez  bien plus de satisfactions comme vous aurez bien plus de petits objectifs à atteindre. Et bien sûr vous pourrez noter vos avancées qui seront visibles de façon évidente.

 

Étape n°3 : Suivez vos habitudes pour y arriver

Dans votre quotidien, il y a pleeeein de choses qui peuvent vous faire obstacle. Vous êtes là devant votre ordinateur en train de faire un exercice en ligne sur les conjugaisons anglaises et PAF ! Une notification Instagram qui vous emmène dans ses profondeurs.  Et ça arrive bien plus souvent qu’on ne le voudrait, n’est-ce pas ? Il y a un outil que j’affectionne tout particulièrement dans le bullet journal, c’est le suivi d’habitudes communément appelé “habits trackers”. Ce sont de petits tableaux avec nos habitudes notées dedans et suivies de 31 cases pour signifier chaque jour du mois. À chaque fois qu’une habitude a été prise, on colorie la petite case, on a donc une vision de notre mode de vie sur un mois. Cela a plusieurs utilités, la première, on fait un point sur toutes les habitudes qu’on aimerait mettre en place ou supprimer, ce qui nous donne un bon aperçu de ce que nous devons faire pour optimiser nos chances d’atteindre nos objectifs. La deuxième utilité, c’est que très vite on a envie que notre tableau d’habitudes soit à l’image de notre désir et c’est extrêmement motivant car une une petite voix nous dit toujours “allez si tu le fais, tu pourras colorier ta petite case”. On pourrait noter “réseaux sociaux 1h max par jour” dans une case par exemple dans le but de perdre moins de temps et de ne pas se laisser déconcentrer . Et quelle satisfaction lorsqu’on y arrive !

 

 

 

 

 

 

 

 Ici par exemple c’est mon suivi d’habitudes qui m’aide à avoir une rigueur dans ce que je souhaite mettre en place 👉

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étape n°4 : Tenez un journal de gratitudes spécial pour vos progrès 

Ça c’est vraiment très important. Vous connaissez maintenant toute la liste des verbes irréguliers ? Yes ! On le note comme chose positive dans son petit carnet. Et le mieux c’est même d’avoir un carnet qui vous suivra longtemps (comme un Bujoy par exemple… Je le place une fois j’ai le droit 🙂 ) et dans lequel vous pourrez retracer toute votre évolution du début de votre projet jusqu’à sa concrétisation. Je vous conseille également d’être régulières dans cette pratique. Pour chaque jour, notez une chose positive que vous avez fait et qui vous rapproche du but. Vous constaterez la grande utilité de de carnet lorsque vous serez démotivées et que vous aurez envie d’abandonner. Tous ces petits progrès notés chaque jour, ça donne envie de continuer sur sa lancée non ?

 

Étape n°5 : Inspirez vous des personnes que vous admirez

Lorsque j’ai un petit coup de blues, une grosse flemme ou que je me dis que de toute façon, jamaaaais j’y arriverai alors je vais faire de la veille motivante. Et la veille motivante c’est quoi ? C’est une action qui consiste à regarder quelques conférences de gens qui ont réussi, d’écouter des podcasts de personnes qui n’ont jamais baissé les bras. Et ce qui me motive encore plus, ce sont les interviews de personnes qui ont subi plein d’échecs mais qui sont quand même là avec leur empire. Quels incroyables parcours de vie, ça marche à chaque fois, je les écoute et je me remet au travail comme si j’allais bâtir mon empire. Vous pouvez bien sûr trouver votre inspiration partout, en suivant des personnalités sur les réseaux, en lisant des livres, en regardant des films, tout ce qui vous booste est bon à prendre.

 

 

 

 

👈 Par exemple…

 

 

 

 

 

Étape n°6 : N’abandonnez pas

“Tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais” Xavier Dolan

Je pense à cette citation à chaque fois que j’ai envie d’abandonner. Elle résonne en moi comme un mantra et c’est là dessus que j’ai créé Bujoy. Je l’ai d’ailleurs inséré dans plusieurs modèles 🙂 Ça paraît évident que ceux qui réussissent sont forcément ceux qui n’abandonnent pas. Mais tous ceux qui n’abandonnent pas ne réussissent pas me diriez vous. C’est vrai, mais dans ce cas là je vous renvoie à l’étape n°1 : Pourquoi avez vous commencé ? Votre objectif ne vaut-il pas la peine qu’on travaille dur pour l’atteindre ? Croyez en vous, entourez vous de bonnes personnes qui vous tireront vers le haut et souvenez vous que vous êtes capables. Et si vous pensez ne pas y arriver seul, faites le à plusieurs mais n’abandonnez jamais vos rêves.✨

 

 

 

 

 

 

 Le mantra de Bujoy , “Tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais” de Xavier Dolan, ici il est dans le Maxi Bujoy 2021 👉

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà mes petites astuces qui m’ont moi-même remotivé comme jamais. Si vous m’aviez vu, je les ai écrit avec toute la niaque et la passion du monde ! D’ailleurs, je finis d’écrire et je file faire un petit tuto de montage dans ma lancée.

Je vous dit à très vite,

Croyez en vous,
Plein de bisous,

Audrey ❤️

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *